PASTORALE DES JEUNES DU PAYS D'IROISE

Toutes les infos de la Pastorale des Jeunes de la Paroisse St Mathieu en Pays d'Iroise

Des scouts de chez nous au jamboree !

Publié le 7 Août 2006 par Pastorale des Jeunes Iroise in Actualité

C'est une véritable ville, de bois, de corde et de tentes qui a surgi dans le parc d'un château des Yvelines pour le rassemblement national des Scouts et Guides de France.

 
UNE VAGUE BLEUE a déferlé sur Jambville : depuis vendredi, 15 800 scouts occupent les abords d'un château perché dans les hauteurs de ce village des Yvelines. Baptisé «Jamboree 2006», ce vaste rassemblement prévu jusqu'à mardi et qu'organisent, pour les 11 à 15 ans, les Scouts et Guides de France, se veut «avant tout une fête de famille», comme l'explique son responsable, Charles Le Gac de Lansalut. «Nous avons voulu nous retrouver entre nous.»
 
Partout, sur ce domaine qui appartient à l'association, des tentes ont été installées, des chemins ont été balisés dans les sous-bois. Bref, une ville de 15 000 habitants a soudain fait irruption au milieu des champs.
 
Des autels disséminés çà et là, confectionnés avec des branches d'arbre et de la ficelle, tiennent lieu de chapelles. Des podiums où les chefs scouts rassemblent leurs troupes font office de places de village. Et plus loin, sur une vaste étendue, se dresse ce qui pourrait s'apparenter à la cathédrale : une scène et des écrans géants destinés à retransmettre les événements de ces journées, comme la cérémonie d'ouverture ou la célébration eucharistique qui s'est déroulée hier dans l'après-midi, présidée par l'évêque d'Autun, Mgr Benoît Rivière. Tout autour, sont organisés des jeux, des animations – au nombre de 600 ! Ici, le ludique côtoie le spirituel.
 
«Au cours de ces journées, on aide les jeunes à progresser dans leur foi. Mais par-delà cette dimension religieuse, notre mouvement est ouvert à tous», explique Benoît Gschwind, l'un des aumôniers. «On essaie avant tout de faire entendre les jeunes pour ce qu'ils sont», complète Guillaume Légaut président de l'association. «On cherche à promouvoir le courage et l'audace, des valeurs qui se perdent», dit-il.
  
 
Extrait du journal "Le Figaro" du 31 juillet 2006